Shoei Glamster : Notre test sur 2000km

L’essai du SHOEI GLAMSTER

Il est temps de l’enfiler et de parcourir les kms toujours au guidon de motos aussi capricieuses qu’interessantes.

Tout d’abord, le confort. Les mousses intérieures sont douces et l’on se sent maintenu sans etre bloqué comme dans un casque racing de type NXR. L’énorme surprise vient du champ de vision offert par ce casque. On a l’impression d’être dans un jet. Que ce soit en haut ou en bas, ou sur les côtés, la monture du casque ne vient jamais obstruer le regard.

C’est une excellente nouvelle. Que vous soyez le lundi en trail et le week end en café racer super énervé, ce sera aussi confortable. Comme je l’ai indiqué précédemment, l’écran vient s’ouvrir et se fermer avec ce nouveau système. En roulant, pas besoin de lâcher les 2 mains pour y arriver, mais un geste ferme du pouce permet de le débloquer.

Et c’est justement un point majeur. Je ne sais pas pour vous mais j’aime bien avoir de l’air. En ville au feu rouge que sur route plus roulante pour me rafraichir. Et bien ce Glamster n’offre que 2 positions (ouvert et fermé). On peut tenter de le laisser entre-ouvert mais dès 50km/h il vient claquer et se fermer. C’est hyper dommage, car je me retrouve à l’ouvrir ou le fermer sans cesse. Et donc j’ai soit trop d’air soit pas assez. A voir si Shoei apporte une modification, dans les semaines à venir.

Pour ceux qui sont dans mon cas, j’ai rajouté une petite épaisseur de scotch vers la fixation qui permet de le laisser entre-ouvert. Et pour le fermer, il faut le forcer mais ca passe !

Niveau insonorisation, en ville rien à dire. On a pas de bruits parasites, pas de sifflements etc…  Sur voie rapide, étant donné que les mousses sont moins enveloppantes, on a un léger bourdonnement du vent. Sur les longs trajets, je mets toujours des protections d’oreilles quelque soit le casque, avec ce Glamster je continuerai. 

Dernier point concernant le flux d’air, il reste modéré. Ne vous attendez pas à respirer et sentir l’air frais parcourir le casque de part en part. Ca fait du bien, ca apporte une touche de fraicheur mais l’on vient à vouloir laisser la visière entre ouverte (et voilà !) pour ajouter un petit surplus d’air.

Toujours est il que ce Shoei Glamster apporte avant tout un énorme sentiment de sécurité. Ce casque a beau etre à orientation vintage, les japonais ne rigolent pas avec la sécurité. Et ca, pour un casque, c’est énorme.

Le 2nd point est le confort et sa légèreté. On en a vu passer des modèles esthétiques mais qui donnent un mal de crane au bout de 20mn. J’ai parfois fait plus de 12h de moto par jour avec ce casque. Et bien, jamais je me suis dit « je suis mal dedans ».

 

Source link