Les scooters sont deux fois plus volés que les motos

Avec un taux de sinistralité de « 106/1000« , le scooter est « deux fois plus souvent volé que la moto« , indique Coyote dans son Observatoire des vols 2019 qui croise les données des motos et voitures équipées de ses avec les statistiques du ministère de l’intérieur.

  • MNC du 15 février 2018 : 
  • MNC du 20 mai 2020 :

Ce constat confirme celui de la Mutuelle des Motards, qui place pour la première fois un scooter – le Honda PCX – en tête de son . Coyote, plus connu pour ses avertisseurs de radars assistants d’aide à la conduite, indique par ailleurs que « 6% » des deux-roues dotés d’un de ses systèmes de géolocalisation ont été dérobés l’an dernier.

« Si les vols de motos (> ou = 125 cc) restent surreprésentés en France avec 62% des vols de deux-roues du fait de l’importance de son parc, le scooter (> ou = 125 cc) est le deux-roues le plus souvent volé (à proportions de volumes égales, NDLR) », précise Coyote qui se considère comme le « leader européen des services connectés d’aides au conducteur« .

La région la plus touchée est les Hauts-de-France (voir graphique ci-dessous) puisque Coyote y recense un taux de « 12,6 véhicules volés pour 1000 véhicules équipés (autos et motos confondus, NDLR) » par son boîtier de localisation « Coyote Secure ». Celui-ci trace électroniquement les véhicules dérobés via des ondes radios peu sensibles au brouillage, y compris en sous-sol ou dans un box.

Récupération après-vol par géolocalisation

« Nous retrouvons 90% des véhicules dans les 24 heures« , assure le PDG de Coyote Benoît Lambert, qui mobilise à cet effet une équipe de « plus de 20 détectives 24h/24 et 7j/7 » en collaboration avec les forces de l’ordre.

Ce résultat flatteur permettrait à Coyote de fournir le meilleur service de « récupération après-vol« , loin devant les véhicules non équipés : selon le ministère de l’intérieur, le taux de récupération des véhicules volés n’atteint en moyenne que « 39% » pour les motos et « 54% » pour les voitures !

  • MNC du 19 juillet 2019 : 

Concernant les méthodes de vol, reste de loin la plus fréquente avec « 92% » des motos ou des scooters volés embarqués dans une camionnette. D’où l’intérêt d’attacher son deux-roues à un point fixe via un antivol homologué. De même, pensez à passer la chaîne ou le U à travers les disques et/ou les tubes de fourche et n’hésitez pas à installer deux antivols : l’un pour fixer la moto, l’autre de type bloque-disque avec alarme.

Coyote note également une augmentation de « 11% » de la technique dite de « l’enfouissement », qui consiste à dissimuler le véhicule volé dans un lieu clos afin de démonter tranquillement les pièces détachées. « En 2019, près d’un deux-roues sur deux a été retrouvé dans un lieu fermé ou enfoui en sous-sol« , insiste Coyote de façon à bien faire comprendre l’intérêt de son service payant de géolocalisation !

Source link