Guy Martin lance sa gamme de nettoyants solubles Proper Cleaner, plus écolo

J’aime nettoyer mes vélos et mes véhicules, c’est important de les entretenir et de les remercier un peu“, estime Guy Martin. Outre le plaisir de chouchouter sa monture, laver sa moto permet aussi de la contrôler, de repérer immédiatement d’éventuelles casses ou usures et prévenir de potentiels pépins.

Gros consommateur de nettoyants donc, le mécano camion et pilote moto () était convaincu de pouvoir améliorer ce type de produits qu’il trouvait premièrement trop encombrants. Un problème que partagent les fabricants et les détaillants !

  • Vidéos moto & Co :
  • Suzuki Turbo :

Le truc, c’est que 70% de la planète est recouverte d’eau, or son transport à travers le monde est un business colossal, ce qui parait dingo !“, expose le coureur-présentateur-entrepreneur. “J’ai donc discuté avec quelques personnes de la possibilité de faire quelque chose de soluble, à ajouter dans son eau quand on en a besoin“.

En commercialisant des nettoyants et dégraissants en poudre, Guy Martin et ses associés – “on a trouvé un homme, qui connaissait une fille, qui connaissait un mec, qui connaissait des gars dans le Nord” (de l’Angleterre !) – doivent diminuer de manière substantielle les coûts de transport, pour eux comme pour le client.

 Proper Cleaner : Guy Martin lance sa gamme de nettoyants solubles, plus écolo

Outre le gain de place dans votre atelier et les économies, la gamme Proper Cleaner limite aussi son impact sur la planète en réduisant le recours aux bouteilles en plastique. Par ailleurs, “le liquide (final, NDLR) est biodégradable et n’a pas été testé sur Médor le chien et ses amis les bêtes“, promet Mister Martin.

Le nettoyant pour moto – avec son pulvérisateur – est mis en vente sur le site officiel de “Gaï” à 8 livres sterling, puis comptez 6,50 livres les deux recharges “soit seulement 4,33 livres par litre !“, calcule la marque : un peu moins de 5 euros par litre de notre côté de la Manche.

Avec ce principe vieux comme le thé, Guy Martin s’imposera-t-il ? Au-delà du phénoménal capital sympathie de leur représentant – en Grande-Bretagne et dans le monde des courses sur route -, ces produits doivent encore faire leur preuve. Affaire à suivre donc : restez connecté ! Et #RestezPrudents.

Source link