Confiné avec… Marc Troussard, pilote de rallyes routiers moto

MNC : Où êtes-vous confiné ?

Marc Troussard : Chez moi avec ma compagne Nathalie, mes deux chats et mon chien et mon mouton. Ici c’est la campagne, landaise de surcroît, et l’une des choses les plus importantes qui nous font tenir le coup c’est l’entraide entre voisins : un coup je vais faire les courses et je te ramène ce dont t’as besoin, un coup c’est toi qui fait les courses pour deux « ménages ». Je salue aussi la persévérance des petits producteurs du coin, qui prennent les commandes par internet et te livrent les victuailles à différents « points relais » près de chez toi. Nous, on survivra !

  • Dossier spécial MNC :
  • MNC Pipole :

MNC : Comment se déroulent vos journées ?

M. T. : Au ralenti… Je me lève vers 9h, 9h30 et je nourris ma ménagerie, le mouton en premier pour qu’il arrête de gueuler parce qu’il veut sa dose de luzerne en granulés. Ensuite petit-déj’ devant l’ordi et la télé pendant une bonne heure, puis petit tour dans le garage en faisant un rapide inventaire de tout le boulot que j’ai à faire sur ma moto, la 50 de mon gamin ou autres travaux. Arrive alors l’heure du repas de midi (plutôt vers 13h, 13h30). Puis crise de flemme, encore devant l’ordi et la télé jusqu’à 15h passées, nouveau petit tour dans le garage pour un léger bricolage ou une sortie (avec attestation dérogatoire) pour aller faire les courses de première nécessité (apéro, clopes et quelques victuailles) tous les deux ou trois jours. A 19h : apéro puis repas et télé (quelques fois avec un DVD de vieux films) jusqu’à 23h ou minuit puis dodo.

MNC : Qu’est-ce qui vous manque le plus ?

M. T. : Ce qui me manque le plus c’est d’aller me balader avec mon fils, à moto de préférence. Le moins c’est d’aller au boulot. Je l’aime et j’en suis fier, mais il ne me manque pas.

MNC : Avez-vous peur ?

M. T. : Oui j’ai peur, peur de m’empâter et de rester mou comme je suis devenu avec ce confinement de façon irréversible…

MNC : Un livre, un film, une série, un disque à recommander ?

M. T. : Un livre, « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une », un roman de Raphaelle Giordano qui redonnerait envie de vivre à tout suicidaire qui croit ne plus rien avoir à espérer. Un film, le dernier DVD que j’ai regardé et qui m’a bien plu : « En territoire ennemi », avec Owen Wilson et Gene Hackman. J’aime bien les films de guerre moderne (mais juste en film la guerre !) ou sinon y a aussi « Américan sniper », un géant celui là ! Pas de série, mais un disque : un vieux vinyle 33 tours de heavy métal comme Iron Maiden, ACDC, etc. Excellent quel que soit le disque !

MNC : Votre vidéo de moto préférée ?

M. T. : Le , ou une .

MNC : La première chose que vous ferez à la fin du confinement ?

M. T. : Je prendrai mon fils dans mes bras (je ne l’ai pas vu depuis le début du confinement) et on partira direct sur les petites routes et les chemins des Landes, lui sur son 50 Derbi que je suis en train de préparer comme une bête de course et moi sur ma 750 Super Ténéré ! Matez un peu le frein avant que j’ai adapté sur son Derbi à la place du simple piston avec ses minables plaquettes de 2 cm2 : un étrier Nissin double piston de 426 YZ de 2001 !

Source link